Le savoir-faire du cidrier

Elaboré à 100% à partir de pommes et parfois de poires, le cidre français est riche en tanins et en acidité, sans ajout de sucre. Le savoir-faire du cidrier réside dans l’assemblage de différentes variétés de pommes et dans le soin porté à la fermentation. Etape-clé, la fermentation, menée en conditions naturelles, dure en général entre 6 et 10 semaines.

 

Le cidre doux

 

Léger et  peu fermenté, le cidre doux conserve les notes fruitées de la pomme. 

Son degré d’alcool est inférieur à 3% vol., il reste donc assez sucré. 

Le cidre brut

 

Peu sucré, légèrement pétillant, riche en arômes de fermentation, le cidre brut est charpenté, avec du  corps et de la matière en bouche.

Certains cidres très secs peuvent être qualifiés d’extra-bruts. 

Son degré d’alcool est supérieur à 3,5% vol., généralement autour de 4 ou 5% vol. 

Le cidre demi-sec

 

Un cidre très équilibré, subtilement fruité avec une pointe de douceur, il est le préféré de beaucoup d’amateurs qui aiment son goût nuancé.

Son degré d’alcool est supérieur à 3% vol. et il reste légèrement sucré.